Rapport de bataille : ingé VS bouchers

Discussions
Avatar de l’utilisateur
Alcybiade
Messages : 9
Inscription : 30 mai 2017, 15:04

Rapport de bataille : ingé VS bouchers

Messagepar Alcybiade » 06 août 2017, 19:55

Aujourd'hui, Arthur – Tyranus – et moi même – Alcybiade – venons de livrer un nouveau match dans l'univers de guild ball.

Tandis que le mois d'août n'a pas livré ses premiers orages, la tension, électrique, qui meut joueurs et supporters sous le soleil de juillet est palpable.
D'un coté, sous le commandement de Fillet, Boar qui souhaite voir tomber cette imposture qui lui a ravi le poste de capitaine ; Truffe enragé contre les humain.e.s qui s'en délectent à l'apéritif ; Brisket 2, MeetHook et Boiler qui malgré son jeune âge souhaite prouver de nouveau sa valeur.
De l'autre, Ballista a réuni ses équipiers. Salvo a passé la nuit éveillé, choisissant avec soin ses carreaux les plus affûtés et mettant à l'épreuve sous les tensions les plus régulières le bois d'if qui les composait. Il espérait que la réincarnation mécanique de sa sœur – Velocity - disparue ferait merveille le lendemain. Rachet quant à lui, jetât nerveusement des pierres dans un terrain vague la nuit durant, imaginant contre-pieds, feintes et shoots efficaces et nécessaires pour le grand jour, tandis que Mother et Hoist entraient en méditation nocturne.

Le tour 1 :
La foule s'étant massée autour du stade, Ballista remarqua l'importante proportion de boucher.e.s et affilié.e.s massé.e.s dans les gradins. Rien de tel pour démoraliser ces dernier.e.s que de recevoir l'engagement, ce qui fut subit pour les pauvres boucher.e.s ! Boar, ivre de sang et de rage s'avança pour engager. Aussitôt, voyant que le flanc droit était menacé, Ballista envoya d'un claquement de doigts et d'un geste son avant centre et son ailier de part et d'autre de la forêt pour réceptionner.

Ce fut Salvo, qui, svelte et précis s’enorgueillit de faire sienne de la balle et de servir son capitaine. Ce dernier, courageux s'avança et tira sur Boar, générant la folie (momentum) des quelques supporters/trices ingénieur.e.s venu.e.s, et utilisa son légendaire tir pour marquer le but. (ingénieur.e.s 4 – 0 boucher.e.s)

Au milieu des lignes ennemies, Ballista s'apprêtait à recevoir la sanction du but marqué, mais à la fin du tour, nul n'avait réussi à avoir raison de lui. Pendant que les terribles boucher.e.s approchaient, Salvo, Rachet et Hoist firent tout leur possible pour ralentir l'avancée ennemie et protéger héroïquement leur capitaine bien aimé.

Tour 2 :
Malgré une résistance et une couverture amie héroïque, Ballista tomba (ingénieur.e.s 4 – 2 boucher.e.s).

Pire encore ! Brisket, se défaisant de la charge de Rachet, va marquer contre les ingénieur.e.s. Ce but, encaissé alors que leur capitaine tomba, ajouta à effondrement de ces dernier.e.s. (ingénieur.e.s 4 – 6 boucher.e.s)

Fort heureusement, c'est Salvo qui récupère la balle. Les ingénieur.e.s reprennent espoir, sous la direction d'Alcybiade, Salvo est le meilleur buteur.

Tour 3 :
Salvo joue en premier. En possession du ballon se dernier n'écoutant que son courage charge la montagne de muscles Boar ! Il attaque, feinte puis dans un souffle, en profite pour insulter sa mère, se disperse pour atteindre la distance qui le sépare du but. Il arme, il tire, il marque.

L'engagement boucher se passe mal, la balle échouant dans les pattes de Mother.

Aussitôt, Fillet en bonne stratège pressent le danger et charge l’araignée. Cette dernière succombe, sans image, sans photo, ni rien qui puisse compromettre l'honneur de ce qu'une mère a apporté avec assiduité à sa progéniture. Toujours est-il que malgré la récupération du ballon par Fillet, cette dernière est incapable de marquer ; elle n'est pas à distance ! Dans les rangs bouchers, on hue contre ce manque d'initiative tandis que Hoist se précipite pour engager Fillet et condamner cette dernière à lui passer sur le corps pour pouvoir marquer.

Pendant ce temps, Salvo subit le même sort que son capitaine (en même temps il avait insulté la maman de Boar) et disparaît sous les coup réguliers de ses bourreaux boucher.e.s. (ingénieur.e.s 8 – 9 boucher.e.s).

Tour 4 :

Ballista, revenu sur le flanc gauche, punit Brisket pour le but qu'elle vient de marquer (ingénieur.e.s 10 – 9 boucher.e.s).
Pendant ce temps, Fillet tente de défaire de Hoist pour marquer. Malheureusement pour elle, l’ingénierie méchanique du bougre fut pensée pour des interactions impossibles à l'imagination de la belle, qui échoua, au grand damne du public boucher qui jeta des ses guild-cola à la figure des organisateurs.

La mêlée fut confuse, Rachet laissa Boiler à quelques points de vie sous les vociférations des supporters/trices, mais le tour 4 s’arrêta là.

Tour 5 :

S'en fut fini de ce pauvre Boiler : Ballista charge ! (ingénieur.e.s 12 – 9 boucher.e.s).

Victoire pour ingénieur.e.s !

Je dédie ce rapport à notre M. Fox national qui pour son premier tournois GB accéda à la finale !

Bien à vous,

Romain (Alcybiade)
Dernière édition par Alcybiade le 07 août 2017, 00:05, édité 1 fois.
Leurs forces seraient égales, si leur éducation l'était aussi
Montesquieu

Warmachine : Khador
Confrontation : Alchimistes de Dirz
Drakerys : Irosia
Guild Ball : Ingénieurs
Shadespire : Morbacs

Tyranus
Messages : 7
Inscription : 14 févr. 2017, 19:35

Re: Rapport de bataille narré (et bien narré) : ingé VS bouchers

Messagepar Tyranus » 06 août 2017, 20:41

Trop cool le rapport, merci pour cette narration :)
c'est très bien raconté!

A bientôt pour le prochain rapport j'espère ;)


Revenir vers « Guild ball »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité